Tarte aux foies de volaille

Voilà une tarte très gourmande si vous aimez les foies de volaille. C’est une recette que je faisais il y a longtemps et que j’avais un peu oubliée.

Tarte aux foies de volaille

Pour une tarte de diamètre 26 cm :
200 g de pâte brisée (maison)
250 g de foies de volaille
1 échalote
2 oeufs
100 mL de mélange lait + crème liquide
2 CS de dés de pain aux céréales (sans la croûte)
1 tranche de lard fumé
40 g de comté
persil haché
beurre
sel, poivre

Cuire un oeuf à l’eau bouillante pendant 10 min, rafraîchir, puis écaler et hacher grossièrement.
Etaler la pâte brisée, foncer un moule beurré, réserver au frais.
Couper le lard fumé en dés.
Nettoyer les foies de volaille et les couper en morceaux.
Préchauffer le four à 180°C.
Faire dorer les lardons et les dés de pain à la poêle sans ajouter de matière grasse, réserver.
Dans la même poêle, faire fondre l’échalote hachée avec une noix de beurre, ajouter les foies, faire revenir rapidement à feu assez vif de tous côtés.
Mélanger dans un saladier lardons, pain, foies, oeuf dur, persil et répartir le tout sur le fond de pâte.
Battre le mélange lait-crème avec le deuxième oeuf, saler, poivrer et verser sur la préparation aux foies.
Saupoudrer de comté râpé et cuire au four pendant 1/2 h.

Gratin d’endives à la tomme de Savoie

Cette recette provient d’un livret de recettes offert par la “Marque Savoie”, elle est préparée avec des aiguillettes de poulet que j’ai remplacées par des chaînettes de filet mignon de porc trouvées sur le marché.
Les chaînettes correspondent à des lanières de chair le long du filet mignon. Voici à quoi elles ressemblent :

Ce gratin préparé avec une sauce goûteuse et originale constitue un plat complet, vite préparé et délicieux. Idéal pour un repas du soir.

Gratin d’endives à la tomme de Savoie

Pour 2 personnes :
4 endives
200 g de chaînette de filet mignon de porc (ou d’aiguillettes de volaille)
1 CC de concentré de tomates
1 CC de moutarde forte
sauce anglaise ( Worcestershire sauce)
10 cL de crème liquide
50 g de tomme de Savoie
beurre
sel, poivre

Laver les endives, éliminer les premières feuilles, puis émincer le reste.
Les faire revenir dans un peu de beurre, saler, puis laisser cuire à feu moyen et à couvert pendant environ 1/4 h, vérifier que les endives sont bien fondantes et égoutter soigneusement.
Préparer la sauce : mélanger le concentré de tomates avec la moutarde, ajouter la crème et une giclée de sauce anglaise.
Faire cuire les dés de porc dans une poêle avec une noix de beurre pendant 3 min en remuant. Réserver.
Ajouter la sauce dans la poêle, faire bouillir 2 à 3 min pour épaissir un peu, assaisonner de sel et poivre. Y remettre la viande, mélanger et réserver.
Dans des plats à gratin individuels, placer une couche d’endives, ajouter des morceaux de porc avec la sauce et couvrir de fines tranches de tomme de Savoie.
Faire gratiner sous le gril du four quelques minutes : le fromage est bien doré.
Servir bien chaud.

Pommes de terre farcies au saumon fumé

Je voulais une garniture plutôt légère pour agrémenter des pommes de terre, j’ai donc  associé tomate et saumon fumé pour la fraîcheur, et ajouté un peu de crème citronnée pour le moelleux.
Ces pommes de terre farcies accompagnées d’une salade sont parfaites pour un soir.

Pommes de terre farcies au saumon fumé

Pour 2 personnes :
4 pommes de terre moyennes (agata)
1 tomate
90 g de dés de saumon fumé
10 cL de crème liquide
1/2 citron
1/2 CS de vinaigre balsamique
1/2 CS d’huile d’olive
sel, poivre
1 CS de persil haché

Laver les pommes de terre, les envelopper dans des feuilles d’aluminium et les cuire au four à 200°C pendant 3/4 h. Vérifier la cuisson et prolonger si nécessaire.
Pendant ce temps, plonger la tomate dans l’eau bouillante pendant quelques secondes, la rafraîchir, la peler, l’épépiner et la couper en petits dés.
Ajouter sel, poivre, vinaigre balsamique, huile d’olive et persil haché, mélanger et réserver.
Ajouter le jus du demi-citron à la crème, saler, poivrer et mélanger au fouet : la crème épaissit. Réserver au frais.
Lorsque les pommes de terre sont cuites, égoutter soigneusement les dés de tomate, y ajouter le saumon fumé.
Découper un couvercle dans les pommes de terre, les creuser en laissant 1 cm de chair autour (le reste ira dans une soupe).
Garnir les pommes de terre chaudes du mélange tomate-saumon fumé et servir avec la crème et une salade verte.

Macaroni aux aubergines et au pesto d’ail des ours

Voici une utilisation de ce pesto d’ail des ours, dont je vous parlais dans mon billet précédent : avec des pâtes, c’est simple, mais délicieux. On peut ajouter des dés de jambon ou quelques lardons pour en faire un plat complet.
La recette du pesto est ici.


Macaroni aux aubergines et au pesto d’ail des ours

Pour 2 personnes :
125 g de macaroni
1 aubergine
1 oignon
1 branche de thym
3 CS de pesto d’ail des ours

Laver l’aubergine, la sécher et la couper en petits dés. Saler, mélanger et laisser dégorger 1h, puis égoutter. (ceci permet ensuite de les cuire avec un minimum d’huile).
Cuire les macaroni à l’eau bouillante salée, égoutter, rafraîchir sous l’eau froide et réserver.
Dans une cocotte ou une sauteuse, faire revenir l’oignon haché dans un peu d’huile, ajouter les dés d’aubergine,le thym effeuillé et cuire environ 1/4 h, les légumes doivent être fondants.
Ajouter les macaroni et le pesto, mélanger, réchauffer quelques minutes et servir.

Ces macaroni ont accompagné une tranche d’espadon mariné avec huile d’olive et citron, puis rapidement poêlé.

Et voici encore d’autres idées pour utiliser ce pesto : des Mini-cannelés de polenta à l’ail des ours ou un Gâteau de crozets au pesto à l’ail des ours. (cliquer sur le nom du plat)

Risotto asperges vertes, ail des ours et crevettes

Ces derniers temps, les randonnées en Chartreuse ou dans les Bauges se sont terminées par la cueillette d’ail des ours, que l’on trouve à profusion dans les sous-bois. J’en ai fait ce risotto et également du pesto (voir ici) qui a agrémenté des pâtes (recette à venir).

Risotto asperges vertes, ail des ours et crevettes

Pour 2 personnes :
1 botte (500 g) d’asperges vertes
3 CS d’ail des ours haché
125 g de riz à risotto (Carnaroli)
1/2 verre de vin blanc
30 cL de fumet de poisson
6 petits oignons nouveaux
10 grosses crevettes roses cuites (Madagascar)
huile d’olive
1 CS de crème ou de mascarpone (facultatif)
parmesan

Eliminer les tiges des oignons à 2 cm (garder les verts pour une salade), couper les oignons en tranches et les faire revenir dans un peu d’huile : ils doivent être fondants et légèrement dorés.
Ajouter le riz, laisser cuire 1 min, puis mouiller avec le vin blanc, laisser évaporer complètement.
Ajouter un peu de fumet, laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps et en ajoutant peu à peu le liquide jusqu’à ce que le riz soit cuit (20 à 30 min).
En même temps, cuire les asperges équeutées, (non pelées) à l’eau bouillante salée pendant une dizaine de minutes, rafraîchir et réserver.
Décortiquer les crevettes.
Dès que le riz est cuit, y ajouter les crevettes, l‘ail des ours, les pointes des asperges et éventuellement la crème ou la mascarpone. Mélanger et laisser quelques minutes à feu doux le temps de réchauffer le tout.
Servir avec du parmesan fraîchement râpé.

Gratin à la milanaise

Aujourd’hui, ce n’est pas vraiment une recette, mais plutôt une idée pour recycler les restes.
Il me restait du sauté de veau à l’orange (recette ici), c’est très bon réchauffé, mais j’avais envie de l’accommoder autrement. Alors je l’ai transformé en sauce à la viande que j’ai mélangée avec des pâtes et glissé au four : ce gratin a été très apprécié !
D’autres restes de viande en sauce conviendront aussi bien sûr.

Gratin à la milanaise

Pour 2 personnes :
2 parts de reste de sauté de veau ou autre viande en sauce
125 g de champignons
125 g de macaroni
parmesan
beurre

Laver rapidement les champignons sous l’eau courante, les émincer et les faire revenir avec une noix de beurre environ 1/4 h, saler, poivrer.
Cuire les macaroni à l’eau bouillante salée et les égoutter.
Hacher la viande, la mélanger avec les pâtes, la sauce, les champignons et un peu de parmesan.
Verser le tout dans un plat à four, saupoudrer de parmesan et faire gratiner au four.

Tartines saumon fumé, avocat et pamplemousse

En fonction de leur taille, ces tartines pourront faire office d’amuse-bouche, d’entrée ou de repas du soir. Elles sont agrémentées d’une sauce bien relevée par la moutarde et le jus de pamplemousse et qui va très bien avec la garniture des tartines.
Recette inspirée du magazine Cuisine et Vins de France.

Tartines saumon fumé, avocat et pamplemousse.

Pour 4 petites tartines :
4 tranches fines de bon pain (aux céréales pour moi)
4 tranches de saumon fumé
1 avocat
1/2 citron vert
1 CC de coriandre hachée
1 pamplemousse
1 CC de moutarde
2 CS de crème
sel, poivre

Peler l’avocat, couper la chair en lamelles, ajouter le jus de citron vert et la coriandre, mélanger et réserver.
Peler à vif le pamplemousse, prélever les quartiers en glissant la lame d’un couteau le long des peaux, récupérer le jus.
Préparer la sauce : mélanger la moutarde avec 1 CS de jus de pamplemousse, sel et poivre. Ajouter la crème et bien fouetter pour obtenir une sauce onctueuse.
Dans les tranches de saumon, découper 4 morceaux de la forme des tranches de pain.
Tartiner chaque tranche de pain de sauce, superposer des chutes de saumon, des lamelles d’avocat, une découpe de saumon,un peu d’avocat et enfin quelques quartiers de pamplemousse.
Servir bien frais avec le reste de sauce.

Risotto crevettes et ananas

De retour du marché avec de belles crevettes, un reste d’ananas frais au frigo : voilà le point de départ de cette petite improvisation aux saveurs de curry et de coco.

Risotto crevettes et ananas

Pour 2 personnes :
1 échalote
1 oignon
1/2 poivron rouge
10 crevettes roses cuites
2 tranches épaisses d’ananas frais
120 g de riz pour risotto (carnaroli pour moi)
15 cL de lait de coco
1/2 CC de curry
20 cL de liquide (fumet de poisson ou de crevettes ou autre)
persil haché (ou coriandre)
sel, poivre
huile d’olive

Décortiquer les crevettes (en garder quelques-unes pour la présentation), les couper en morceaux et réserver.
Faire fondre l’échalote et l’oignon hachés dans une sauteuse avec un peu d’huile d’olive.
Ajouter le poivron coupé en dés, cuire encore quelques minutes.
Ajouter le riz, chauffer une minute tout en remuant pour bien enrober chaque grain d’huile.
Mouiller avec un peu de fumet chaud, saler, poivrer et cuire à couvert.
Rajouter du fumet ainsi que le lait de coco au fur et à mesure qu’il est absorbé, jusqu’à cuisson complète du riz (environ 20 min).
Couper l’ananas en dés, l’ajouter au riz ainsi que le persil haché et les crevettes, réchauffer quelques minutes et servir rapidement.
A défaut de fumet, en préparer un rapidement avec les crevettes : une fois décortiquées, faire colorer rapidement les carcasses dans un peu d’huile, mouiller à hauteur d’eau et porter à frémissement pendant 1/4 h (le temps de faire revenir oignon, échalote et poivron), puis filtrer.

Tartine magret de canard au chutney de figues

Des figues et du raisin ont accompagné de petites tranches de canard sur du pain tartiné de ce chutney que je vous proposais dans mon billet précédent. Cela nous a constitué un repas du soir lors d’un de ces derniers jours où la chaleur était encore bien présente.
Mr Joséphine a aimé, mais a trouvé ces tartines un peu délicates à manger, alors pourquoi pas aussi disposer tous les ingrédients sur assiette avec le pain grillé et le chutney présentés séparément…

Tartine magret de canard et figues

Pour 4 tartines :
4 tranches de pain aux céréales ou de campagne
1 paquet de tranches de magret de canard fumé
4 figues fraîches
quelques grains de raisin : chasselas et muscat
chutney de figues : recette ici
un peu de salade
vinaigrette
poivre
huile d’olive

Faire griller légèrement le pain, puis étaler une belle couche de chutney.
Couper la salade en lanières, l’assaisonner légèrement avec un peu de vinaigrette et la répartir sur le chutney.
Retirer le gras du magret fumé et couper les figues en tranches.
Garnir les tartines avec les tranches de magret et de figue et les grains de raisin.
Poivrer et verser un filet d’huile d’olive.

Inspiré d’une recette du magazine Elle.

Macaroni aux aubergines

Le temps est venu pour moi de faire une pause estivale, mais avant de vous quitter et en avant-goût de mes vacances, voici un petit gratin bien moelleux et qui sent bon les parfums du midi.

Gratin de macaroni aux aubergines

Recette inspirée d’un “Cuisine Gourmande”

Pour 2 personnes :
200 g de macaroni
1 aubergine
1 boule de mozzarella
2 gousses d’ail
origan séché
1 CS d’huile d’olive
parmesan fraîchement râpé

Faire chauffer l’huile dans une poêle, ajouter les gousses d’ail pelées et coupées en 2, laisser infuser quelques minutes. Couper l’aubergine en gros cubes, saler et cuire 5 min à la vapeur.
Oter les gousses d’ail de la poêle, y faire revenir l’aubergine.
Cuire les macaroni à l’eau bouillante salée, les égoutter et les disposer dans un plat à four.
Ajouter les dés d’aubergine,l’origan et la mozzarella coupée en tranches.
Mélanger, saupoudrer de parmesan et faire gratiner quelques minutes sous le gril du four.