Caponata

J’ai découvert la caponata dans un petit livre fourni avec le magazine Modes et Travaux. Je n’ai pas modifié la recette pour une fois, si ce n’est de faire dégorger les aubergines pour qu’elles absorbent moins d’huile à la cuisson.
Cette recette d’origine sicilienne est absolument délicieuse : elle comporte des légumes bien confits et d’autres ingrédients qui apportent une diversité de saveurs et de textures : l’acidité des câpres, la douceur et le moelleux des raisins et le croustillant des pignons.
Maintenant que j’y ai goûté, je crois que cette caponata sera souvent au menu cet été !


Caponata

Pour 3 personnes :
2 aubergines
2 tomates
1 poivron rouge
1 oignon
2 CS de vinaigre balsamique
20 g de pignons
12 olives vertes
2 CS de raisins secs
2 CS de câpres
huile d’olive
sel, poivre

Couper les aubergines en tranches d’un cm puis en cubes, les saupoudrer de sel et les faire dégorger dans une passoire.
Faire dorer les pignons dans une poêle antiadhésive sans matière grasse en remuant souvent. Les réserver dans une assiette.
Peler et émincer les oignons, les faire fondre dans une cocotte avec un peu d’huile d’olive pendant 10 min. Ajouter les tomates pelées, épépinées et coupées en dés, sel et poivre. Laisser cuire encore 10 min.
Epépiner le poivron, le couper en gros dés. Rincer les cubes d’aubergine et les éponger.
Faire revenir poivron et aubergine dans la poêle avec un peu d’huile pendant 1/4 h, saler, poivrer. Les ajouter à la fondue de tomates ainsi que le vinaigre, les pignons, les olives, les raisins secs et les câpres, laisser cuire à feu doux pendant 1/4 h.
Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur.

Je l’ai servie en accompagnement de grillades, de brochettes, elle agrémente très bien aussi une salade de pâtes. Il ne faut donc pas hésiter à en faire un peu plus et l’accommoder différemment à un autre repas.

Tian provençal

Les légumes d’été sont encore au mieux de leur forme, voici un plat qui permet d’apprécier pleinement leur saveur.
Ce tian est bien parfumé, les légumes sont très fondants grâce à une cuisson longue et à l’abri d’un papier alu, aucun risque de racornissement des légumes.
Le petit plus : les anchois. Je ne les apprécie qu’à petite dose et ici ils viennent relever le plat juste ce qu’il faut.

tian

Tian provençal

Pour 2 personnes :
1 petite aubergine
1 belle courgette
2 tomates
2 échalotes
5 anchois à l’huile
olives noires
romarin
huile d’olive
sel, poivre

Peler et émincer les échalotes, les faire revenir sans colorer avec un peu d’huile d’olive, soit à la poêle, soit directement dans un plat à four.
Eponger les anchois dans un essuie-tout pour éliminer un maximum d’huile.
Couper l’aubergine, la courgette et les tomates en tranches très fines de même épaisseur.
Disposer les légumes presque verticalement sur les échalotes dans le plat à four en commençant à une extrémité du plat et en alternant aubergine, courgette, tomates, anchois, etc. Saler, poivrer.
Couper les olives en 2, les dénoyauter et les répartir sur le plat.
Parsemer de romarin et arroser d’un filet d’huile d’olive.
tian
Couvrir les légumes d’une feuille d’alu et cuire au four pendant 1h. Retirer le papier et poursuivre encore la cuisson 20 min.

Macaroni aux aubergines

Le temps est venu pour moi de faire une pause estivale, mais avant de vous quitter et en avant-goût de mes vacances, voici un petit gratin bien moelleux et qui sent bon les parfums du midi.

Gratin de macaroni aux aubergines

Recette inspirée d’un “Cuisine Gourmande”

Pour 2 personnes :
200 g de macaroni
1 aubergine
1 boule de mozzarella
2 gousses d’ail
origan séché
1 CS d’huile d’olive
parmesan fraîchement râpé

Faire chauffer l’huile dans une poêle, ajouter les gousses d’ail pelées et coupées en 2, laisser infuser quelques minutes. Couper l’aubergine en gros cubes, saler et cuire 5 min à la vapeur.
Oter les gousses d’ail de la poêle, y faire revenir l’aubergine.
Cuire les macaroni à l’eau bouillante salée, les égoutter et les disposer dans un plat à four.
Ajouter les dés d’aubergine,l’origan et la mozzarella coupée en tranches.
Mélanger, saupoudrer de parmesan et faire gratiner quelques minutes sous le gril du four.

Pâtes aux légumes et crumble aux moules

Avec des saveurs qui nous ont rappelé l’été, ce gratin a été très apprécié il y a une dizaine de jours. J’avais pu encore trouver des légumes de producteurs locaux et il était bien parfumé. Il peut constituer un plat complet pour un soir.
C’est la bonne saison pour manger des moules, celles d’Espagne iront très bien pour cette recette, mais je préfère les petits calibres genre bouchot, même si c’est plus long à garnir.

Pâtes aux légumes et crumble aux moules


Pour 2 personnes :
120 g de penne
1 petite aubergine
4 tomates
2 oignons
500 g de moules
1 feuille de laurier
1 brin de persil
1 bouquet de basilic
10 g de beurre
10 g de parmesan râpé
10 g de chapelure
2 CS d’huile d’olive
sel, poivre

Couper l‘aubergine en gros dés, les saupoudrer de sel et les placer dans une passoire pour les faire dégorger.
Nettoyer les moules : les gratter, retirer le filament et les laver dans plusieurs eaux.
Les mettre dans une casserole avec le laurier, le brin de persil et un oignon émincé. Couvrir et porter à feu vif en remuant de temps en temps. Couper le feu dès qu’elles s’ouvrent, réserver.
Emincer l’oignon restant et le faire revenir avec 1 CS d’huile d’olive. Ajouter les dés d’aubergine rincés et bien égouttés, cuire jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ajouter les tomates pelées, épépinées et concassées, 2 CS de jus de cuisson des moules, sel, poivre. Cuire encore 20 min sans couvrir.
Cuire les pâtes à l’eau bouillante salée, les égoutter, les mettre dans un plat à gratin avec 1 CS d’huile.
Préparer le crumble en écrasant le beurre avec la chapelure et le parmesan.
Décoquiller la moitié des moules ; pour les autres, ôter la coquille vide et remplir l’autre de crumble.
Mélanger les pâtes avec les légumes, les moules décoquillées et le basilic ciselé.
Disposer dessus les moules dans leurs coquilles.
Passer au four quelques minutes pour réchauffer le plat et gratiner les moules.
Servir bien chaud.

Tajine d’agneau au miel et aubergines

Ce plat mijoté réunit tout ce que j’aime : salé-sucré, agneau et aubergine. Un minimum de préparation, il n’y a même pas à faire revenir la viande, mais après ça cuit tout seul jusqu’à l’heure du repas: un délice fondant et très savoureux !
Les aubergines m’ont suffi, mais on peut accompagner ce plat par exemple de semoule.

Tajine d’agneau au miel et aubergines

Pour 4 à 5 personnes :

1 kg d’épaule d’agneau en morceaux
1 botte de petits oignons
2 gros oignons jaunes
1/2 CC de cannelle en poudre
1 CC de gingembre en poudre
1 pincée de safran réduit en poudre au mortier et pilon
2 CS de miel liquide
4 belles aubergines
huile d’olive
sel, poivre

Peler les petits oignons, peler et émincer les oignons jaunes, faire revenir le tout à l’huile d’olive dans une cocotte en fonte  pendant 1/4 h.
Ajouter les épices, mélanger et laisser cuire 2 min.
Verser le miel, chauffer encore 2 min.
Ajouter les morceaux d’agneau et les aubergines coupées en gros dés, saler, poivrer, bien remuer et couvrir avec le couvercle en fonte.
Laisser cuire à feu doux pendant 1 h 1/2.

Pour accentuer le côté sucré-salé, on peut ajouter une poignée de raisins secs 1/2 h avant la fin de la cuisson.

Velouté d’aubergines aux amandes

C’est une recette que j’avais réalisée à l’automne,d’après le livre “Soupes” de Stéphanie Ellin (éditions ESI). 
Ce velouté est très raffiné, la saveur douce de l’amande venant équilibrer l’amertume de l’aubergine.
Maintenant que c’est la pleine saison des aubergines, il faut en profiter.
Voici donc ma version de ce velouté.

Velouté d’aubergines aux amandes

Pour 2 personnes :

50 g d’amandes décortiquées
1 belle aubergine
1/2 L de fond de volaille fait maison
1/4 L de lait
sel, poivre
parmesan fraîchement râpé

Ebouillanter les amandes pendant 1 min, puis les égoutter : il est alors facile de les peler.
Peler l’aubergine, couper la chair en cubes.
Mettre dans une casserole le fond de volaille, le lait, les cubes d’aubergine, les amandes, sel et poivre.
Cuire à couvert pendant 20 min.
Mixer finement, chinoiser et servir avec du parmesan râpé (en petite quantité pour ne pas masquer les autres saveurs)

Ce velouté est également délicieux froid.

papeton d’aubergines

Voilà un plat que j’ai découvert lors de mes dernières vacances en Provence. J’avais bien apprécié cet été de le préparer à l’avance et de le déguster froid. Les chaudes soirées n’étant plus d’actualité ici, même si ces derniers jours la température a été plus agréable, je l’ai servi chaud cette fois. Et dans un petit plat individuel car ici il n’y a pas beaucoup d’amateurs d’aubergines…
Le goût des aubergines est bien présent et, grâce à l’oeuf, la texture est très agréable.

Papeton d’aubergines


Par personne
:
1 petite aubergine
1oeuf
1 oignon
huile d’olive
herbes de Provence
sel, poivre

Peler et couper l’aubergine en dés, saler et laisser dégorger pendant au moins 1/2 h.
Rincer et éponger au maximum.
Faire revenir l’oignon émincé dans une casserole avec un peu d’huile, ajouter les dés d’aubergine, les herbes de Provence et laisser cuire doucement à couvert jusqu’à ce que les légumes soient tendres (compter 15 à 20 min).
Ecraser l’aubergine à la fourchette et laisser tiédir un peu.
Battre l’oeuf ( ou les oeufs) en omelette et mélanger à l’aubergine. Saler, poivrer.
Verser dans un plat à four et cuire à 200°C pendant 20 à 30 min selon la taille du plat.
Il est facile de vérifier si la préparation est prise et de prolonger la cuisson si nécessaire.
Servir chaud ou froid.

Gratin aux légumes d’été et au petit épeautre

J’ai découvert le petit épeautre lors d’un séjour en Haute-Provence. C’est une céréale très ancienne, remise au goût du jour depuis une quinzaine d’années et très intéressante sur le plan nutritionnel :  très riche en magnésium, phosphore et calcium. Elle a également un très faible taux de gluten.
Je l’ai naturellement accommodée avec courgette et aubergine, pour un gratin très parfumé et onctueux, que j’ai accompagné d’agneau, ici des morceaux de collier cuits dans un bouillon, mais ça pourrait être de l’épaule en sauté ou encore des brochettes comme celles-ci.

Gratin aux légumes d’été et au petit épeautre

J’ai d’abord cuit le collier : j’ai fait revenir les morceaux dans un peu d’huile d’olive, j’ai ajouté 1 gousse d’ail coupée en deux, thym, laurier, sel et poivre et j’ai couvert presque à hauteur d’eau. J’ai cuit doucement pendant 2 h à couvert.

Pour le gratin :

2 oignons
1 courgette
1/2 aubergine
100 g de petit épeautre
parmesan fraîchement râpé
jus de cuisson de l’agneau ou bouillon
huile d’olive

Mettre le petit épeautre dans une casserole avec 4 fois son volume de bouillon. Porter à ébullition et cuire 3/4 h à 1 h. Une grande partie du liquide sera absorbée.
Peler, puis couper les oignons en quatre. Laver courgette et aubergine.
Dans une petite cocotte, faire colorer les oignons à l’huile d’olive, réserver.
Dans la même huile, faire colorer la courgette coupée en morceaux sans la peler. réserver avec les oignons.
Procéder de même avec l’aubergine.
Réunir tous les légumes dans la cocotte, saler et laisser cuire à feu doux et à couvert pendant 1/4 h.
Ajouter les légumes à l’épeautre, mélanger puis verser le tout ( jus compris) dans un plat à gratin, saupoudrer de parmesan et gratiner au four environ 1/4 h.

Une préparation un peu longue peut-être, mais le résultat en vaut la peine !