Galette des rois 2014

Cette année, j’avais décidé qu’elle serait aux pralines roses et c’est la version de Jackie (http://jackie-cuisine.over-blog.com) qui m’a inspirée.
Sans beurre dans la garniture et pourtant délicieuse.

Galette aux pralines roses

2 pâtes feuilletées pur beurre étalées
125 g de crème liquide
175 g de pralines roses concassées
1 oeuf + 1 jaune
150 g d’amandes en poudre
20 g de maïzena
20 g de sucre glace

Garniture à préparer au moins quelques heures avant de cuire la galette :
Dans une casserole, chauffer la crème et les pralines roses concassées en mélangeant de temps en temps jusqu’à ce que tout le sucre des pralines soit dissous. Laisser tiédir.
Dans un saladier, battre l’oeuf entier et le jaune à la fourchette (en garder un peu pour dorer la galette).
Ajouter la poudre d’amandes, la maïzena et le sucre glace, mélanger puis incorporer la crème aux pralines.
Laisser raffermir au froid quelques heures ou même jusqu’au lendemain.

Badigeonner le bord d’une pâte feuilletée sur 2 cm avec le reste d’oeuf.
Etaler la garniture au centre en laissant libre le bord de pâte.
Ne pas oublier de glisser une fève !
Recouvrir d’une deuxième pâte feuilletée.
Bien appuyer le tour avec les doigts.
Dessiner au couteau des arcs de cercle ou autre sur le dessus de la galette, puis badigeonner la surface avec l’oeuf battu réservé.
Cuire au four à 200°C pendant 10 min, puis à 180°C pendant 20 min.
Surveiller la cuisson, couvrir d’un papier alu si la galette dore trop vite.
Déguster tiède.

Ile rose au thé vert

Ce livre est non seulement un plaisir pour les yeux, mais les recettes y
sont délicieuses et pas forcément compliquées. Il s’agit de “La Nature
dans l’assiette” de Georges Blanc.
J’y ai donc trouvé ce dessert, que j’ai préparé pour nous
deux, mais que je referai sûrement à d’autres occasions, d’autant que
tout peut se préparer à l’avance. C’est léger, frais et raffiné. Je ne
suis pas fan du thé vert, mais ici il est juste bien dosé.
Je n’ai pas modifié grand-chose à la recette si ce n’est de diminuer un
peu la quantité de sucre dans les blancs et ajouter un peu de menthe
avec le thé vert et bien sûr adapter les quantités pour 2 parts. 

Ile rose au thé vert

pour les oeufs à la neige :
2 blancs d’oeuf
30 g  de sucre
1 CS de pralines roses concassées (je les ai réduites en poudre)
beurre et sucre pour les moules

pour la crème anglaise :
2 jaunes d’oeuf
20 cL de lait
30 g de sucre
1/2 CC de thé matcha
1/2 gousse de vanille
2 feuilles de menthe

fruits rouges : framboises, fraises des bois, groseilles, …

Porter le lait à ébullition, ajouter les graines de vanille ainsi que les gousses grattées, le thé et la menthe ciselée. Laisser infuser le temps de préparer les oeufs à la neige.
Préchauffer le four à 150°C. Y placer un grand plat rempli d’eau pour un bain-marie.
Monter les blancs d’oeuf en neige, les serrer avec le sucre, puis ajouter les pralines roses et fouetter encore juste le temps d’homogénéiser la préparation.
Beurrer et sucrer des tasses à déjeuner.
Remplir avec les blancs en neige en tassant délicatement.
Cuire au four dans le bain-marie pendant 20 à 30 min selon la taille des tasses (25 min pour moi). Vérifier la cuisson avec une pression du doigt comme pour un biscuit.
Laisser refroidir dans les tasses.
Fouetter les jaunes d’oeuf avec le sucre, ajouter le lait parfumé bouillant et cuire sans faire bouillir en remuant sans cesse jusqu’à ce que la crème prenne, chinoiser, laisser refroidir puis réserver au réfrigérateur. J’ai ajouté 2 gouttes de colorant vert pour un meilleur aspect visuel, la couleur de la crème n’étant pas appétissante.

Démouler les îles flottantes dans des assiettes creuses, verser un peu de crème autour et garnir de fruits rouges en dôme.