Cannelloni de feuilles de blettes aux noix

Après avoir cuisiné des côtes de blette, il me restait les feuilles. Je cherchais une idée pour les préparer de manière nouvelle et c’est une recette du superbe livre de Georges Blanc “La
Nature dans l’Assiette” qui a retenu mon attention. J’ai un peu modifié
les proportions, mais j’ai gardé cette idée très originale de constituer
la “pâte” à cannellonis avec une omelette très fine et le résultat est léger et délicieux.

Cannelloni de feuilles de blettes aux noix

Pour 4 cannelloni :

4 feuilles de blettes
3 oeufs
2 échalotes
4 noix
sel, poivre
noix de muscade
cognac
2 CS de crème liquide
gruyère râpé
beurre
persil haché
un peu de béchamel (facultatif)

Préparer la farce :
Blanchir les feuilles de blettes, les égoutter et presser dans les mains, puis les hacher grossièrement.
Faire revenir les échalotes hachées et  les cerneaux de noix concassés avec un peu de beurre.
Ajouter 1 trait de cognac, donner un bouillon et mouiller avec la crème.
Ajouter les feuilles de blettes, assaisonner de sel, poivre, noix de muscade et laisser cuire 5 min.
Incorporer 1 oeuf battu et du gruyère râpé, réserver.

Préparer la “pâte” à cannelloni :
Battre 2 oeufs avec 1 CS d’eau, passer au chinois, saler, poivrer, ajouter le persil haché.
Chauffer un peu de beurre dans une grande poêle antiadhésive, y verser
les oeufs battus et laisser cuire. L’omelette obtenue doit être très
fine, elle constituera la “pâte à cannelloni”.
Faire glisser l’omelette sur une grande planche et la couper en 4.

Garnir :
Déposer sur chaque morceau d’omelette un peu de farce aux blettes, rouler et placer dans un plat à four beurré.
Napper d’un peu de béchamel et de gruyère râpé (ou seulement le râpé) et faire gratiner quelques minutes au four.

8 réflexions au sujet de « Cannelloni de feuilles de blettes aux noix »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *