Tartes fines au boudin blanc et morilles

Voici de petites tartelettes que j’avais préparées pour notre repas du soir avec une salade, mais qui constitueront une entrée très raffinée  pour les fêtes.
La sauce aux morilles est délicieuse et accompagne très bien le boudin blanc.
C’est assez vite fait, d’autant que la sauce peut se faire à l’avance et se réchauffer, le montage se fera au dernier moment pour ne pas détremper la pâte.
A faire peut-être en tartelettes plus petites s’il s’agit d’une entrée, car elles sont copieuses. Et pourquoi pas encore plus petites, en amuse-bouche ?

Tartes fines au boudin blanc et morilles


Pour 2 tartelettes de 15 cm de diamètre:

1 échalote
10g de morilles séchées
5 à 10 cL de vin blanc (je n’ai pas mesuré)
autant de crème liquide que de vin
2 boudins blancs
pâte feuilletée étalée
25 g de beurre
sel

Faire tremper les morilles dans l’eau froide pendant 1/2 h.
Faire fondre l’échalote émincée dans une casserole avec un peu de beurre, mouiller avec le vin blanc, laisser réduire d’une bonne moitié, ajouter la crème, laisser réduire encore jusqu’à bonne consistance.
Rincer les morilles à l’eau courante, les égoutter.
Les faire revenir dans une poêle avec une noix de beurre, couvrir et laisser cuire à feu moyen 3 min. En réserver quelques-unes pour la présentation, couper le reste en petits morceaux, ajouter à la sauce quand elle finit de réduire. Goûter et assaisonner de sel.
Retirer la peau des boudins, les couper en tranches de 5 mm d’épaisseur.
Les faire dorer sur les deux faces avec le reste de beurre.
Découper deux disques dans la pâte feuilletée à l’aide d’un bol retourné par exemple. Les déposer sur une plaque à four tapissée de papier cuisson.
Répartir la moitié de la sauce aux morilles sur la pâte en évitant les bords.
Poser les rondelles de boudin tout autour en superposant légèrement, puis au centre.
Verser le reste de sauce sur le boudin.

Cuire au four préchauffé 220°C pendant 10 min, puis 180°C pendant 5 min.
Déposer quelques morilles réservées et réchauffées sur chaque tartelette et servir bien chaud.

10 réflexions au sujet de « Tartes fines au boudin blanc et morilles »

  1. Magnifique!
    merveilleux!
    Elle me fait très envie ta recette! En plus j’en connais un qui est susceptible d’aimer! Encore plus merveilleux!!
    Je vais pas tarder à me mettre à mes fourneaux car j’ai encore quelque boudin blanc qui restent…!!
    Bisou!
    Sarah

  2. Alors là, non, ce n’est vraiment pas raisonnable: Rassembler ainsi une partie de mes mets favoris!!! Quelle recette!!! je vais être obligée de la faire bientôt!

    Merci pour cette très belle idée que je note tout de suite!

    A très bientôt!

  3. J’aime beaucoup la façon dont tu cuisines le boudin blanc. D’ailleurs à Noël en amuse bouche j’ai prévu de faire les petites bouchées de boudin blanc et sauce à la moutarde que tu avais proposées il y a presque un an .

  4. délicieux !

    J’ai testé votre recette ce midi pour la faire le jour de Noël… super ! pas compliquée, délicieux et je suis sûre qu’elle va bluffer mes invités (mon neveu est en BTS cuisine! la barre est haute !!)merci et joyeuses fêtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *