Filet mignon en croûte d’ail des ours, asperges vertes et morilles

La saison de l’ail des ours est déjà bien avancée : j’en ai congelé un peu, mais je profite encore des feuilles fraîches.

Filet mignon en croûte d’ail des ours, asperges vertes et morilles

Pour 3 personnes :

1 filet mignon de porc
15 feuilles d’ail des ours hachées
2 CS de persil haché
3 CS de pain rassis mixé en chapelure
70 g de beurre ramolli
sel, poivre
25 g de morilles séchées
15 cL de crème liquide
2 échalotes
500 g d’asperges vertes
beurre pour la cuisson

Faire tremper les morilles dans un bol d’eau froide pendant 1h, les égoutter en gardant l’eau de trempage, bien les laver sous l’eau courante.
Malaxer le beurre avec le persil, l’ail des ours, la chapelure, sel, poivre et enduire le filet mignon de cette pommade sur toutes les faces, le disposer dans un plat à four huilé.
Cuire 20 min à 180°C, sortir du four, couvrir de 2 épaisseurs d’alu et laisser reposer 10 min avant de trancher.
Pendant la cuisson :
– Préparer la sauce : faire fondre une échalote hachée dans un peu de beurre, ajouter la crème, faire bouillir 5 min, ajouter 5 cL de jus de trempage des morilles, laisser réduire encore quelques minutes jusqu’à bonne consistance, saler et poivrer. Maintenir au chaud.
– Cuire les asperges équeutées pendant 10 min à l’eau bouillante. Les rafraîchir et les égoutter.
– Dans une poêle, faire revenir la deuxième échalote hachée, ajouter les morilles, faire étuver 10 min, ajouter les asperges, puis maintenir au chaud.
Servir le filet mignon avec les asperges, les morilles et  la sauce. J’ai accompagné d’une purée maison dorée au four.

10 réflexions au sujet de « Filet mignon en croûte d’ail des ours, asperges vertes et morilles »

  1. C’est pas très poli mais je m’inviterai bien chez toi )) magnifique recette !!! comme il est gâté Philippe (j’espère qu’il en a bien conscience sourire)
    Cath

  2. on trouve de l’ail des ours à Paris pour répondre à Clémence dans le parc de St cloud par exemple. certains sous bois sont envahis d’ail des ours. une très jolie assiette vraiment de printemps

  3. Cette recette est délicieuse ! Merci pour le partage !
    NB : Vous avez oublié d’indiquer que la chapelure s’ajoutait aux ingrédients de la “pommade” à enrober le filet.
    J’ai cuit le filet à 200°C et pendant 1/2 heure plus 10 min de repos, je craignais que le porc ne soit pas assez cuit. Il est resté très juteux et cuit parfaitement.
    J’ai aussi ajouté des trompettes de la mort aux morilles…

    • Merci Réhane pour m’avoir signalé l’oubli (voilà qui est réparé) et les précisions concernant la cuisson : le temps dépend en fait de l’épaisseur du filet mignon ainsi que du four, le mieux étant de noter ses propres expériences …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *