Cannelés

Après un premier essai peu concluant, j’avais rangé les cannelés dans les recettes à tester à nouveau une autre fois … Et puis, voilà que Catherine du blog Pistaches and Co nous propose ces petits délices avec une recette qu’elle a trouvée chez Mercotte. Une belle occasion pour un nouveau test, le bon cette fois, même s’il a fallu adapter le temps de cuisson à mon four, car dans sa recette, la cuisson démarre à 300°C et la température de mon four ne dépasse pas 260°C.
J’ai suivi les conseils de Catherine et de Mercotte : j’ai partagé la pâte en plusieurs parts que j’ai congelées. Très pratique question organisation, la pâte est prête à l’avance, il suffit de penser à décongeler la veille, de laisser l’appareil 1 h à température ambiante avant de cuire.
Voici donc ces délicieux cannelés, que j’ai dû photographier très rapidement. L’assiette a été instantanément vide dès lors qu’on a commencé à y goûter.

Pour environ 50 mini-cannelés :
1/2 L de lait
25 g de beurre
2 oeufs entiers + 2 jaunes
1 gousse de vanille
100 g de farine
200 g de sucre (j’ai mis de la cassonade)
15 cL de rhum

La veille :
Fendre la gousse de vanille en deux, gratter les graines.
Mettre graines et gousse dans une casserole, ajouter le lait et le beurre, porter à ébullition.
Mélanger la farine et le sucre, incorporer en une fois les oeufs battus.
Ajouter peu à peu le lait bouillant tout en mélangeant.
Laisser refroidir puis ajouter le rhum.
Réserver au réfrigérateur jusqu’au lendemain (ou congeler dans des bouteilles plastique).

Le jour même :
Sortir la préparation du réfrigérateur 1 h avant cuisson
.
Préchauffer le four à 260°C.
Remplir des moules à cannelés en silicone
aux 3/4.
Faire cuire 20 min à 260°C, puis encore 20 min à 180°C (pour des mini-cannelés)
Laisser tiédir avant de démouler.
Déguster le jour même … mais ça n’est vraiment pas un problème !

9 réflexions au sujet de « Cannelés »

  1. Dire que je n’ai même pas pu en congeler… Les photos sont magnifiques. J’en referai, c’est certain, il est plus raisonnable d’attendre après les fêtes : trop de tentations sucrées en ce moment pour ne pas en ajouter une supplémentaire à laquelle je ne saurai résister.

    Cath

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *