Mon hachis parmentier

Lorsque je cuis une langue, j’y ajoute toujours un morceau de basse côte de boeuf. Je congèle ensuite la viande cuite ainsi qu’un peu de bouillon en prévision d’un hachis parmentier. Cette viande n’est pas gélatineuse, mais pas sèche non plus, elle donne avec la purée un plat très moelleux.

Hachis parmentier

(vivement que les beaux jours arrivent pour faire des photos avec de vraies couleurs !)

Pour 4 à 5 personnes :

1 kg (cru) de basse côte de boeuf, que l’on aura cuit dans un pot-au-feu
1,5 kg de pommes de terre à chair farineuse
5 échalotes
persil
muscade râpée
lait
bouillon du pot-au-feu
beurre

Cuire les pommes de terre non pelées à l’eau salée, puis les peler et les écraser au presse-purée. Ajouter un peu de beurre, sel, poivre, muscade et ajuster la consistance avec du lait. Elle ne doit pas être compacte, mais assez consistante tout de même.
Hacher la viande au hachoir électrique, ajouter les échalotes finement émincées, du persil, sel, poivre. Ajouter du bouillon pour obtenir un mélange moelleux.

Disposer dans un plat à gratin une couche de purée, puis une couche de viande et enfin une couche de purée.
Réchauffer au four et laisser dorer un peu la surface ; compter environ 1/2 h à 200°C.

Il en reste une petite part si vous voulez, je vous la laisse car moi je pars en vacances.

13 réflexions au sujet de « Mon hachis parmentier »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *